Caractéristique d’une « bonne » souche

Caractéristiques d’une « bonne » souche

Chaque ferment actif a un mode d’action qui lui est propre et qui dépend de la souche à laquelle il appartient. Ainsi, des bactéries d’un même genre et d’une même espèce, mais de souches différentes auront des effets distincts.

Une « bonne » souche bactérienne doit répondre à plusieurs critères :

  • la sécurité : avoir prouvé son innocuité chez l’Homme,
  • la résistance : être capable de survivre à l’acidité gastrique et à la bile pour arriver dans l’intestin,
  • l’adhésion et la multiplication : être capable d’adhérer à la muqueuse intestinale et de la coloniser pour pouvoir agir durablement sur l’organisme,
  • l’inhibition : pouvoir empêcher la prolifération des « mauvaises » bactéries entrant en compétition (pour les sites d’adhésion et la recherche de nutriments),
  • l’efficacité : prouvée par des études réalisées chez l’Homme et ayant démontré un effet bénéfique. Plus d’études cliniques sont réalisées, plus l’évaluation de la souche est solide.

Identification de la souche

Le terme bactérie désigne un ensemble de très petits organismes, invisibles à l’œil nu. Elles ont colonisé tous les milieux sur Terre.

En savoir plus

Caractéristiques d’une « bonne » souche

Chaque ferment actif a un mode d’action qui lui est propre et qui dépend de la souche à laquelle il appartient.

En savoir plus

Quantité et efficacité

Le sens commun porte à croire que plus un complément alimentaire contient de ferments, plus il est efficace.

En savoir plus