Le microbioteSouche bactérienne

Accueil > Souches bactériennes > Caractéristique d’une « bonne » souche

Souches bactériennes

Caractéristiques d’une « bonne » souche

Chaque ferment actif a un mode d’action qui lui est propre et qui dépend de la souche à laquelle il appartient. Ainsi, des bactéries d’un même genre et d’une même espèce, mais de souches différentes auront des effets distincts.

Une « bonne » souche bactérienne doit répondre à plusieurs critères :

  • la sécurité : avoir prouvé son innocuité chez l’Homme,
  • la résistance : être capable de survivre à l’acidité gastrique et à la bile pour arriver dans l’intestin,
  • l’adhésion et la multiplication : être capable d’adhérer à la muqueuse intestinale et de la coloniser pour pouvoir agir durablement sur l’organisme,
  • l’inhibition : pouvoir empêcher la prolifération des « mauvaises » bactéries entrant en compétition (pour les sites d’adhésion et la recherche de nutriments),
  • l’efficacité : prouvée par des études réalisées chez l’Homme et ayant démontré un effet bénéfique. Plus d’études cliniques sont réalisées, plus l’évaluation de la souche est solide.