Définition

Le microbiote intestinal (flore intestinale)

Le microbiote correspond à l’ensemble des micro-organismes coexistant dans un même environnement : bactéries, virus, levures, parasites, champignons…
Le microbiote intestinal, aussi appelé flore intestinale, est localisé dans l’intestin grêle et le côlon (le gros intestin), il est le microbiote le plus important du corps humain. Les micro-organismes, entre l’estomac et le côlon, changent en nombre, en diversité et en qualité, mais ils évoluent également au cours de la vie.

En effet, le microbiote varie en fonction du mode de vie, de l’alimentation, et est différent si l’on est né par voie basse ou par césarienne. Lors d’un accouchement par voie basse, le nouveau-né entre en contact avec les bactéries vaginales et celles de la zone anale. À l’inverse, lors d’un accouchement par césarienne, le nouveau-né est mis au contact des bactéries de l’air et du personnel soignant.

La flore intestinale est donc propre à chaque individu, avec une base de bactéries commune.

 

Une importance vitale

Plusieurs microbiotes existent (cutané, buccal, oropharyngé, pulmonaire, digestif, génital et urinaire), mais le microbiote intestinal est le mieux connu des chercheurs tentant de comprendre les liens entre ses déséquilibres et certaines pathologies, en particulier les maladies auto-immunes et inflammatoires. En effet, il joue un rôle essentiel au niveau métabolique et digestif, au niveau immunitaire et en assurant le bon fonctionnement de la structure de la muqueuse intestinale (la couche cellulaire tapissant notre intestin).

Eubiose et symbiose

Selon les chercheurs, une symbiose existe entre notre organisme et le microbiote intestinal. En effet, lorsque nous sommes dans un état de bien-être général, notre flore intestinale est équilibrée, on parle alors d’eubiose. Notre intestin est colonisé par des micro-organismes vivant en symbiose : des relations mutuellement bénéfiques existent entre l’hôte et son microbiote.

En cas de déséquilibre de la flore intestinale, l’organisme est perturbé, un état de dysbiose apparaît.