Le microbioteÉvolution de la concentration en bactéries

Accueil > Le microbiote > Évolution de la concentration en bactéries

Le long du tractus gastro-intestinal

La répartition des micro-organismes n’est pas homogène : le nombre et la diversité des bactéries augmentent progressivement de l’estomac jusqu’au côlon. L’acidité et l’oxygène diminuent peu à peu le long du tube digestif, pour disparaître complètement dans le côlon, créant ainsi un environnement favorable au développement de certaines bactéries.

Un estomac pauvre en bactéries

Du fait de la présence d’enzymes (les substances facilitant les réactions chimiques du corps humain) et de son pH très acide, l’estomac contient très peu de bactéries (10 colonies/ml). En effet, cette acidité gastrique rend la paroi de l’estomac presque stérile, c’est-à-dire que les micro-organismes ont des difficultés à s’y développer et à le coloniser.

Le lieu de vie des bactéries

Contrairement à l’estomac qui contient très peu de micro-organismes, le côlon est habité de bactéries. L’intestin grêle contient entre 1 000 et 10 000 colonies bactériennes par millilitre de contenu intestinal, tandis que le côlon en abrite entre 10 et 1 000 milliards par millilitre. Ces bactéries vivent en symbiose avec l’organisme et sont indispensables à son bon fonctionnement.